David Suzuki

David Suzuki

Le saviez-vous? 

David Suzuki a écrit et corédigé plus de 50 livres, dont près de 20 destinés aux enfants!  

Profil 

Généticien et journaliste de renommée mondiale, David Suzuki a cofondé la Fondation David Suzuki en 1990.  

En 1975, il a collaboré au lancement et à l’animation de l’émission Quirks and Quarks qui a tenu l’antenne pendant de nombreuses années à la radio anglaise de Radio-Canada. En 1979, il a acquis une réputation internationale en tant qu’animateur de la populaire série télévisée The Nature of Things présentée sur le réseau anglais de la Société Radio-Canada et qui diffuse d’ailleurs toujours de nouveaux épisodes. De 1969 à 2001, il a fait partie du corps enseignant de l’Université de la Colombie-Britannique. Il y est maintenant professeur honoraire.  

Il est reconnu mondialement comme chef de file dans le domaine de l’écologie durable et a reçu plusieurs récompenses pour son travail, notamment le Prix scientifique UNESCO et une médaille du Programme des Nations Unies pour l’environnement. Il a également été reçu Compagnon de l’Ordre du Canada. Il est titulaire de 29 doctorats honorifiques qui lui ont été décernés par des universités canadiennes, américaines et australiennes. David Suzuki a eu l’honneur de recevoir huit noms autochtones et d’avoir été officiellement adopté par deux communautés des Premières nations en raison du soutien indéfectible qu’il a accordé aux peuples autochtones.   

En 2010, l’Office national du film du Canada, conjointement avec Legacy Lecture Productions, ont produit Force of Nature: The David Suzuki Movie qui a remporté le prix du public pour le meilleur documentaire au Festival international du film de Toronto en 2010. Le film mêle des scènes tirées d’endroits et d’événements qui ont façonné la vie et la carrière de David Suzuki. Il présente également sa dernière conférence, qu’il décrit comme étant une distillation de sa vie et de ses pensées, son héritage, ce qu’il veut dire avant de mourir.   

 

« Lorsque nous oublions que nous faisons partie intégrante du monde naturel, nous oublions également que ce que nous faisons à notre environnement, nous le faisons à nous-mêmes. »