Transports durables

Nous travaillons avec les gouvernements, les parties prenantes et la population pour faire développer les transports abordables, fiables, et à faibles ou nulles émissions partout au Canada.

Pourquoi les transports sont-ils si importants ?

Le transport de personnes et marchandises représente environ un quart des émissions de carbone du Canada. Plus de 80 % des Canadien.ne.s vivent aujourd’hui dans des zones urbaines. Des transports publics rapides et fiables et des options de transport actif et partagé n’ont jamais été de meilleurs investissements.

Il est temps d’accélérer la transition vers des alternatives durables. Les gouvernements doivent investir dans les infrastructures nécessaires et adopter des politiques adéquates pour y parvenir, et les constructeurs automobiles doivent mettre à la disposition des consommateurs des véhicules zéro-émission; de plus, les Canadien.ne.s peuvent manifester leur soutien à ces efforts en choisissant des modes de transport plus durables.

Avec votre aide, nous pouvons y parvenir.

La décarbonisation de nos transports profite à tout le monde. Les Canadien.ne.s doivent avoir accès à des véhicules électriques abordables, à des pistes cyclables et à des transports publics rapides.

Ian Bruce, directeur général par intérim

Construire un réseau de transport durable pour le Canada

La Fondation David Suzuki est l’une des principales voix qui défendent les options de transport durable au Canada, en se concentrant sur les véhicules électriques, les transports publics, le transport actif et l’amélioration des normes pour des carburants plus propres. Nous proposons des mesures qui donneront des résultats concrets pour la population de tout le Canada.

Notre travail avec le Conseil des Maires de la région métropolitaine de Vancouver a permis d’obtenir un financement fédéral pour des améliorations majeures des transports en commun dans toute la région. À Toronto, nous avons travaillé avec des groupes locaux obtenir des pistes cyclables sécuritaires le long des grandes artères comme la rue Bloor et l’avenue University. Au Québec, nous avons constaté que le transport en voiture coûte aux Québécois 43 milliards de dollars par an! Ces coûts incluent ceux liés à la santé publique, la sécurité routière et les urgences environnementales.

Nous plaidons, aux niveaux fédéral et provincial, en faveur de politiques visant à rendre les véhicules électriques plus accessibles aux citoyens.

Véhicules électriques

Les améliorations apportées à la technologie des batteries au cours de la dernière décennie ont fait des voitures et des camions électriques des options plus réalistes pour les conducteurs de tous les jours. Non seulement ces véhicules sont plus respectueux de l'environnement, mais ils permettent également à leurs propriétaires d'économiser de l'argent en nécessitant moins d'entretien et en fonctionnant avec des sources d'énergie moins coûteuses. Certaines provinces, dont le Québec et la Colombie-Britannique, montrent la voie, mais les progrès sont lents dans d'autres régions du pays. Nous nous efforçons de changer cela.

Photo : National Renewable Energy Lab via Flickr

Transport actif

Faire du vélo ou aller à pied au travail réduit les émissions de carbone et est bon pour la santé et pour votre portefeuille. Nous donnons aux villes canadiennes des idées sur la manière dont elles peuvent investir dans les infrastructures de transport actif.

Transports publics

Des réseaux de transport public rapides, abordables et fiables en milieu urbain procurent des avantages considérables aux communautés qui y investissent. Le fait de proposer des options autres que la conduite d'un véhicule personnel permet de retirer les voitures de la circulation, de réduire les embouteillages, d'atténuer le stress et d'améliorer sensiblement la santé. Moins de voitures sur les routes signifie également une circulation plus fluide des marchandises; un grand avantage pour les économies locales!

Normes sur les combustibles propres

C'est peut-être le moins flamboyant de nos domaines d'intérêt, mais les normes sur les combustibles propres peuvent avoir un effet majeur sur la réduction des émissions de carbone de l'essence pendant les phases de transition. Alors que le Canada s'oriente vers des options telles que les véhicules électriques et les transports publics et actifs, les carburants à combustion propre réduisent les impacts de la pollution. Les combustibles plus propres sont des options de transition vers un avenir de transport sans carburant fossile.

Photo : National Renewable Energy Lab via Flickr

Les Transports Durables au Canada

01

Le Canada est prêt pour un boom des véhicules électriques!

La plupart des voitures électriques au Canada seront alimentées par de l'électricité propre. Mais même dans les provinces qui travaillent encore à l'élimination progressive des centrales à charbon, les VE sont jusqu'à trois fois plus efficaces que ceux à essence et émettent moins de GES

02

Le transport en commun améliore la qualité de l'air

La pollution atmosphérique liée au trafic dans la région du Grand Toronto et de Hamilton est responsable d'environ 1 000 décès prématurés et de 3 000 à 4 000 admissions à l'hôpital chaque année pour des accidents vasculaires cérébraux, des crises cardiaques, des infections pulmonaires et de l'asthme

03

Les normes sur les combustibles propres donnent de bons résultats en Colombie-Britannique

Les normes sur les combustibles propres ont permis de réduire d'un quart les émissions de cette province entre 2007 et 2012

Le Canada a besoin de plus de véhicules électriques

En 2018, les véhicules électriques ne représentaient que 2,5 % des ventes totales de véhicules au Canada, loin de l’objectif mondial de 30 % en 2030. Nous devons accélérer la transition vers les véhicules électriques!

Le gouvernement fédéral veut faire passer les ventes de véhicules électriques à 10 % d’ici 2025, 30 % d’ici 2030 et 100 % d’ici 2040.

Les programmes d’incitation à l’achat stimulent les ventes de véhicules électriques. Ottawa a un programme de remise de trois ans et le Québec et la Colombie-Britannique offrent également des remises sur les véhicules à émission zéro. Nous avons maintenant besoin d’objectifs de vente nationaux obligatoires pour faciliter la transition.

Des mesures gouvernementales sont nécessaires pour que les véhicules électriques soient entre les mains des Canadien.ne.s qui en ont besoin. C’est un excellent moyen de réduire les émissions du secteur des transports.

Ian Bruce, directeur général par intérim

Cyclisme et transport actif

Faciliter la pratique du vélo et de la marche est une excellente réponse aux changements climatiques. Passer de la voiture à essence au vélo est un excellent moyen de réduire la pollution par le carbone. Les gens ne feront ce changement que s’ils croient que les infrastructures cyclables sont sûres. C’est pourquoi nous soutenons des pistes cyclables sûres et séparées du trafic, en particulier en milieu urbain.

Nous contribuons à la construction d’un réseau de pistes cyclables protégées à Toronto, la ville la plus peuplée du Canada. Les leçons que nous avons tirées de l’expérience de Toronto nous aideront à renforcer le soutien aux pistes cyclables dans tout le pays. Nous informons les conseils municipaux des avantages, nous sondons les habitants pour comprendre les valeurs, nous plaidons pour une réforme des politiques et nous éduquons la population.

Les pistes cyclables des cyclistes

Le saviez-vous ?

Les pistes cyclables ne sont pas seulement populaires auprès des cyclistes. Un sondage Ekos de 2018 que nous avons commandé a révélé que 75 % des conducteurs sont favorables aux pistes cyclables de Toronto !

Où nous en sommes aujourd’hui :

  • En 2017, nous avons contribué à convaincre le conseil municipal de Toronto de construire une piste cyclable protégée sur Bloor Street, la principale artère est-ouest de la ville.
  • En 2018, nous avons contribué à l’adoption d’un plan de 25 ans pour le centre-ville de Toronto qui donne la priorité au vélo, à la marche et aux transports publics par rapport à l’utilisation de la voiture particulière.
  • Aujourd’hui, nous préconisons la création de pistes cyclables permanentes sur la principale artère est-ouest de la ville, Danforth Avenue, et sur la principale artère nord-sud de Toronto, Yonge Street.

La majeure partie du carburant utilisé pour alimenter une voiture est soit perdue, soit utilisée pour propulser l’énorme véhicule, alors que pour alimenter le moteur d’un vélo – c’est-à-dire vous – il suffit d’avoir une alimentation saine.

David Suzuki

Aidez à réduire les coûts des automobiles publique

Que vous soyez piéton, cycliste ou automobiliste, chaque famille de quatre personnes au Québec assume 6900$ par année en dépenses publiques pour le transport automobile dans la province.

En savoir plus

Qu'est-ce qu'une norme sur les combustibles propres ?

Une norme sur les combustibles propres permet d’obtenir des carburants plus propres en exigeant que la quantité de carbone sur le cycle de vie d’un carburant soit réduite. La pollution des carburants peut être réduite au cours des étapes de production, de transport ou de combustion. C’est une façon de rendre les carburants plus propres et de réduire les émissions de carbone.

Le Canada a publié en décembre 2020 une norme sur les combustibles propres. Elle oblige les producteurs, les distributeurs et les importateurs de combustibles à réduire la quantité de pollution par le carbone dans leurs combustibles.

Les normes sur les combustibles propres favorisent :

  • La croissance des énergies renouvelables et des énergies propres
  • La transition vers les carburants renouvelables dans les secteurs des transports, de l’industrie et du bâtiment
  • De nouvelles options de marché pour choisir des sources d’énergie moins polluantes comme les biocarburants
  • La rentabilité, grâce à l’échange et à la mise en réserve de crédits d’émission

La modélisation énergétique concernant la manière dont le Canada peut atteindre ses objectifs d’émission d’ici 2050 montre la nécessité de réduire la dépendance aux combustibles fossiles de 74 % aujourd’hui à 25 % ou moins. Cette norme est un moyen pour le Canada de réduire ses émissions de GES.

Quelques faits sur la norme sur les combustibles propres

01

Atteindre nos objectifs

Les biocarburants au Canada devront passer de 4 % aujourd'hui à 15 % ou plus d'ici 2050

02

La Californie trace la voie

En Californie, la part des carburants alternatifs a augmenté de 30 % dans le cadre d'une norme sur les combustibles propres

03

Impact maximal

C'est la plus importante politique de réduction de GES du plan climat du Canada

pond algae

Biocarburants durables

Pour protéger l’environnement contre les dommages causés par l’expansion des biocarburants, une norme de combustibles propres doit inclure :

  • Des critères de durabilité pour limiter la déforestation et les dommages causés à l’habitat (par exemple, ne pas autoriser le déboisement pour les plantations de maïs destinées à la production de biocarburants)
  • L’assurance que les forêts qui fournissent les biocarburants sont exploitées de manière durable

Photo : Green Energy Futures via Flickr