Quelle est votre vision d’un avenir renouvelable?

Exprimez-vous pour sensibiliser votre député(e) à la justice climatique

L’an dernier, nous avons assisté à un mouvement mondial pour le climat qui exigeait des mesures audacieuses contre la crise climatique. Au Canada, ce fut notre thème central lors de l’élection fédérale 2019, et les partis politiques ont fait des promesses et pris des engagements clés.

Ce devait être l’année des mesures audacieuses, mais 2020 a tout chamboulé.

Malgré la pandémie et ses besoins urgents d’intervention, nous devons agir en faveur du climat. La conférence de l’ONU sur le climat (ou Conférence des Parties COP26) a été reportée d’un an, soit en novembre 2021.

C’est l’occasion de signifier aux députés à quel point il est important que le Canada se manifeste et prennent des mesures climatiques ambitieuses. Les pétitions ne suffisent toutefois pas pour influencer les politiciens; vos paroles et vos opinions, exprimées en quelques mots ou plus, peuvent avoir un grand impact

N’hésitez pas à rédiger votre propre lettre ou à vous inspirer des points de discussion suggérés ci-dessous.

  • Présentez-vous (p. ex., je suis maman, étudiant/e, Autochtone, ingénieur/e, scientifique, nouveau Canadien ou nouvelle Canadienne, etc.).
  • Expliquez votre opinion sur les changements climatiques et la transition énergétique. Vous pouvez terminer par une des phrases suivantes ou une phrase de votre cru :
    • Je veux protéger notre climat parce que…
    • Mes craintes par rapport aux changements climatiques sont que…
  • La transition énergétique m’intéresse, car…
    La transition mondiale vers une économie décarbonisée progresse déjà rapidement. Le Canada doit y contribuer pour favoriser la création d’emplois stables, d’une économie diversifiée et d’un climat viable.
  • Une grande majorité de Canadiens se soucient des changements climatiques et souhaitent laisser en héritage une société plus sûre et plus prospère à nos enfants, nos petits-enfants et les enfants des générations à venir.
  • Les changements climatiques présentent des défis, mais aussi l’occasion de repenser nos systèmes énergétiques, de transport, d’infrastructure, d’agriculture et économiques afin d’en faire des systèmes plus propres, plus inclusifs et plus équitables.
  • La gestion de la crise climatique exige des efforts collectifs. Je fais de mon mieux pour réduire mon impact sur le climat, mais nos gouvernements (municipaux, provinciaux et fédéral) doivent aussi agir à l’échelle et à la vitesse nécessaires pour éviter les pires répercussions des changements climatiques.
  • J’attends de nos élu.e.s de tous les paliers de gouvernement qu’ils/elles accordent la priorité aux mesures climatiques audacieuses. L’inaction est trop coûteuse, risquée et injuste.
  • Il est important de tenir des discussions sur les répercussions des changements climatiques et l’importance de la transition énergétique afin de rapprocher les positions sur cette question.