Demandons 30% d’aires marines protégées dans le Saint-Laurent d’ici 2030!

Protégeons le Saint-Laurent!

Québec stagne actuellement à 1,9% d’aires marines protégées depuis la création du Parc Marin du Saguenay Saint-Laurent en 1998 et l’ajout en 2019 du Banc-des-Américains. C’est tout à fait inacceptable!

Bien que plusieurs projets aient été annoncés dans les derniers mois qui permettraient d’atteindre 9,4% d’aires marines protégées au Québec, il reste encore plusieurs éléments essentiels à peaufiner et des consultations à mener pour s’assurer que les prochaines aires marines correspondront aux plus hauts standards de protection fixés par la communauté scientifique internationale, et aux besoins des communautés locales.

Au niveau fédéral, le gouvernement du Canada a surpassé les objectifs de 10% pour 2020 en arrivant à 13.82% en 2019. Maintenant, il importe au Québec d’accélérer le rythme de création d’aires marines protégées afin de remplir ses engagements.

Nos océans et nos fleuves regorgent de vie. La biodiversité et les espèces qu’ils abritent sont d’une richesse immense pour nos communautés et notre culture. Les écosystèmes qu’ils représentent nous rendent des services inestimables et nécessaires à la protection de notre avenir, y compris pour lutter contre les effets dévastateurs des changements climatiques.

Il est donc essentiel que nous prenions dès maintenant les mesures nécessaires pour protéger le Saint-Laurent et la biodiversité qu’il abrite : réclamons 30% d’aires marines protégées dans le Saint-Laurent d’ici 2030!