Par Geneviève Décarie

(Crédit: Louise Fantini via Flickr)

Envie d’évasion et de dépaysement? Nul besoin d’aller au bout du monde pour vivre des expériences de vacances hors du commun cet été. Voici trois suggestions de randonnées grandioses, qui vous laisseront pantois de beauté, à faire dans trois régions du Québec. Ces suggestions sont tirées du livre Le meilleur du Québec selon Ulysse.

Lever le voile sur les 1les du Bas-Saint-Laurent (Bas-Saint-Laurent)

Un secret bien gardé et de magnifiques sentiers à explorer

Sur les îles du Pot à l’Eau-de Vie, l’île aux Lièvres et l’archipel des Pèlerins, un réseau de sentiers bien balisés, totalisant plus de 40 km, présente de magnifiques parcours longeant de petites anses paisibles ou suivant l’échine d’une île. Même si les îles, propriétés de la Société Duvetnor, sont accessibles par bateau pour une excursion d’une journée, la tranquillité des lieux, les points de vue superbes et la faune abondante vous donneront certainement envie d’y rester quelques jours.

Société Duvetnor
marina de Rivière-du-Loup, 200 rue Hayward, 418 867 1660, www.duvetnor.com

Gravir les sommets d’un chapelet de collines (Lanaudière)

Une randonnée de deux jours pour jouir des points de vue spectaculaires

Le Parc régional de la Forêt Ouareau est un immense territoire sauvage qui dispose d’un excellent réseau de sentiers de près de 120 km répartis dans quatre secteurs : le Massif, les Contreforts, le Pont-Suspendu et la Grande-Vallée. Parmi les agréables sentiers du parc, qui mènent tous à des sommets et à de magnifiques points de vue, le sentier des Contreforts (27,5 km) se démarque. Ce long parcours qui peut être effectué en deux ou trois jours de marche grimpe aux sommets d’une série de collines offrant des panoramas incomparables. Aires de pique-nique, camping sauvage, lean-to (appentis) et refuges chauffés accueillent les randonneurs.

Parc régional de la Forêt Ouareau
via Notre-Dame-de-la-Merci, 819 424 1865, www.parcsregionaux.org

Succomber à la beauté sauvage des Hautes-Gorges (Charlevoix)

Véritable joyau du plein air québécois!

Profonde vallée, superbe rivière, chutes spectaculaires, parois rocheuses démesurées et hauts sommets font du parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie un haut lieu du plein air québécois. Toute cette étendue forme un paysage d’une saisissante beauté et fait partie de la Réserve de la biosphère de Charlevoix telle que désignée par l’UNESCO. Le sentier de l’Acropole-des-Draveurs permet d’accéder au sommet du mont du même nom. De là, une vue exceptionnelle sur la sublime rivière Malbaie, avec sa vallée profonde et étroite, de même que sur les Laurentides vous attend.

Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie
via Saint-Aimé-des-Lacs, www.sepaq.com/pq/hgo