Montréal, le 15 septembre 2021 – Alors que les consultations web sur la Stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement des territoires (SNUAT) sont en cours jusqu’au 17 septembre, sept grandes organisations environnementales exigent des actions fortes et mettent au jeu 15 propositions afin notamment d’inspirer les citoyens. L’étalement urbain des dernières décennies ayant eu des conséquences extrêmement néfastes sur les écosystèmes, les attentes à l’égard de la Stratégie sont donc très élevées pour renverser la vapeur.

Selon Équiterre, la Chaire de recherche du Canada en économie écologique, la Fondation David Suzuki, le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement, le Mouvement ceinture verte, la SNAP Québec et Vivre en Ville, il devra donc y avoir un « avant » et un « après » l’adoption de la Stratégie nationale.

Le document de 15 propositions, accessible en ligne, recommande notamment la création d’une zone naturelle permanente, à l’instar de la protection existante pour nos terres agricoles, ainsi qu’une politique du 1%, soit 1% du budget d’infrastructures consacré en infrastructures vertes. L’on y propose aussi une redevance de développement dont les recettes seraient orientées à la consolidation des cœurs de villes et villages, soit un bonus-malus visant à freiner l’éparpillement. Également, les organisations exigent une réforme de la Loi sur l’expropriation pour renforcer la capacité des municipalités à protéger les milieux naturels, pour développer les transports collectifs et pour favoriser une meilleure localisation des équipements publics. L’adoption des 15 propositions contribuera à réparer les erreurs du passé en aménagement du territoire par une SNUAT volontariste.

Un momentum pour changer les façons de faire
Protection du territoire agricole et des milieux naturels, consolidation urbaine, développement d’infrastructures naturelles, réforme de la fiscalité municipale; les citoyens peuvent s’inspirer des 15 propositions pour participer à la consultation, qui se tient jusqu’au 17 septembre, en se rendant sur la plateforme officielle du gouvernement. Pour des commentaires plus élaborés, il faut écrire directement à la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, à ministre@mamh.gouv.qc.ca.

Rappelons que le 13 avril 2021, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité la motion suivante:
« Que l’Assemblée nationale déclare que l’aménagement et l’occupation durables du territoire sont des priorités au Québec dans un contexte de lutte et d’adaptation aux changements climatiques; Qu’elle reconnaisse que le territoire est le patrimoine commun des Québécois; Qu’elle reconnaisse la nécessité de renforcer la protection et la mise en valeur des milieux naturels, du territoire forestier et du territoire agricole dans le cadre de la future Stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement des territoires. »

– 30 –

Pour plus d’information : 

Charles Bonhomme, Spécialiste communications et affaires publiques, Fondation David Suzuki
438-883-8348 | cbonhomme@davidsuzuki.org 

Samuel Pagé-Plouffe, Coordonnateur – Affaires publiques et gouvernementales, Vivre en Ville
514.714.6762