MONTRÉAL | TERRITOIRE NON CÉDÉ DE LA NATION KANIEN’KE’HÀ:KA (MOHAWK) – Severn Cullis-Suzuki, militante écologiste et culturelle, conférencière et auteure, assume dorénavant le rôle de cheffe de la direction de la Fondation David Suzuki au plan national.

Fille de David Suzuki et Tara Cullis, cofondateurs de la Fondation David Suzuki, Severn Cullis-Suzuki milite depuis son enfance pour la justice intergénérationnelle. En tant que jeune militante et partisane de la justice climatique et de la durabilité, elle a participé à plusieurs sommets des Nations unies comme porte-parole des générations futures. Éducatrice environnementale, communicatrice et universitaire, elle a pris part à des campagnes de sensibilisation en Colombie-Britannique au Canada ainsi qu’au Japon. Ces 14 dernières années, elle a vécu à Haida Gwaii, où elle a élevé sa famille et mis sur pied des programmes de revitalisation de la langue haïda, la langue ancestrale de son mari Gudt’aawtis Judson Brown et de leurs deux enfants. Ils ont déménagé à Vancouver pour se rapprocher du siège social de la Fondation, sur la côte ouest.

« Nous sommes ravi.e.s que Severn occupe ce poste. De par son expérience de jeune militante, elle est bien placée pour soutenir la mobilisation des jeunes pour le climat, qui prend de l’ampleur. Sa formation universitaire en science lui servira pour veiller à ce que la Fondation demeure, avant tout, une organisation qui s’appuie sur des données probantes. Pendant les années qu’elle a passées à Haida Gwaii, elle s’est imprégnée de la sagesse et des enseignements des visions du monde et des modes de vie autochtones. Et en tant que femme d’origine biraciale, elle est à même de constater l’intersectionnalité des mouvements actuels de justice sociale et environnementale. Notre conseil d’administration considère que Severn est la personne idéale pour ce poste », a déclaré Margot Young, présidente du conseil d’administration de la Fondation et professeure à la Faculté de droit de l’Université de la Colombie-Britannique.

Severn Cullis-Suzuki soutient la Fondation et y est bénévole depuis longtemps. Elle a été membre du conseil d’administration pendant 14 ans et a participé bénévolement à plusieurs campagnes. En 2019, elle a appuyé la première action en justice intentée par un groupe de jeunes au Canada pour protéger les droits des jeunes demandeure.s en vertu de la Charte des droits et libertés (l’affaire La Rose et. al. c. Sa Majesté la Reine) et a participé à l’accueil de Greta Thunberg à Vancouver pour l’annonce de la poursuite en justice et la grève étudiante pour le climat #VendredisPourLeFutur. Elle détient des diplômes en biologie évolutive et en etchnoécologie, et poursuit actuellement un doctorat en anthropologie linguistique sur la langue haïda.

« Nous sommes fier.ère.s de Severn et enchanté.e.s du leadership, de l’expertise, du courage et de l’intégrité qu’elle mettra à profit dans ses fonctions, a affirmé Ian Bruce, directeur adjoint de la Fondation. Elle apportera une énergie nouvelle, des perspectives neuves et des approches de leadership renouvelées à notre organisation et famille à un moment résolument critique. »

Ian Bruce a agi comme chef de la direction par intérim avant l’arrivée de Severn Cullis-Suzuki et occupe des postes de direction depuis de nombreuses années à la Fondation. Il continuera de travailler en étroite collaboration avec elle en tant que directeur adjoint. Severn Cullis-Suzuki se joint à une équipe de direction solide et un groupe engagé de scientifiques, de militant.e.s et d’organisateur.trice.s communautaires. David Suzuki s’est retiré du conseil d’administration de la Fondation en 2012, mais Tara Cullis en demeure présidente.

« J’ai vu mes parents s’investir corps et âme dans la création de la Fondation David Suzuki, et s’efforcer constamment de trouver des solutions. C’est donc un honneur de poursuivre leur œuvre. Je ressens de l’humilité et de la gratitude, ainsi qu’un sens pressant des responsabilités », a observé Severn Cullis-Suzuki.

Et d’ajouter : « La COVID-19 continue de nous sensibiliser au fait que la nature est la seule chose qui compte, que la science et l’expertise sont essentielles à notre survie, que nous sommes tous lié.e.s les un.e.s aux autres et que nos actions comptent. Ce sont là les principes de base de la Fondation et les raisons pour lesquelles cette organisation jouera un rôle important pour favoriser l’évolution vers une économie caractérisée par une énergie propre, la justice et des écosystèmes solides. Pour mettre l’humanité sur la voie de la survie, nous devrons tous nous mobiliser. Mon rôle est de faire mon possible pour y réussir ».

Sabaa Khan, directrice générale pour le Québec de la Fondation, s’est réjouie de la nouvelle : « Au cours de cette décennie d’action critique sur la crise climatique et la biodiversité, nous devons nous pencher dès maintenant sur la création d’un nouveau paradigme socioéconomique afin d’aligner l’humanité avec la nature. Des leaders comme Severn, dont la vision et l’approche de ces crises cumulées dépassent les silos disciplinaires et transcendent les générations, sont les catalyseurs de ce changement indispensable ».

– 30 –

Pour plus d’informations : 

Charles Bonhomme, Spécialiste communications et affaires publiques, Fondation David Suzuki
438-883-8348 | cbonhomme@davidsuzuki.org 

À propos

Cliquez sur le lien suivant pour lire la biographie complète de Severn Cullis-Suzuki.

La Fondation David Suzuki (fr.davidsuzuki.org) est un organisme sans but lucratif pancanadien qui collabore avec la population canadienne, y compris les entités gouvernementales et les entreprises, pour préserver l’environnement et trouver des solutions pour bâtir un Canada et un Québec durables grâce à des études fondées sur des données probantes, la mobilisation du public et l’élaboration de politiques. Sa mission est de préserver la diversité de la nature et le bien-être de toutes les formes de vie, maintenant et pour l’avenir. Sa vision est d’agir chaque jour en sachant que nous sommes un monde, une nature. La Fondation exerce ses activités en anglais et en français, et possède des bureaux à Vancouver, Toronto et Montréal.