MONTRÉAL | TERRITOIRE TRADITIONNEL ET NON CÉDÉ DE LA PREMIÈRE NATION KANIEN’KEHÁ:KA, le mardi 21 juin 2022C’est lors d’un événement virtuel et festif en compagnie de David Suzuki et de Severn Cullis-Suzuki, qu’ont été dévoilés ce mardi 21 juin les trois projets gagnants du 8e Prix Demain le Québec, un concours de la Fondation David Suzuki qui récompense les initiatives citoyennes de transition socioécologique au Québec. Cette année, le Prix Demain était dédié aux initiatives portées par des jeunes de 5 à 25 ans aux quatre coins de la province.

Quinze projets finalistes parmi 35 candidatures se sont illustrés au cours d’une période de vote du grand public du 16 mai au 13 juin, lors de laquelle 13 000 votes ont été récoltés. C’est avec trépidation que le jury, composé de onze acteurs.trices clés de la mobilisation jeunesse et environnementale, a divulgué hier soir le lauréat du Prix du jury : l’Écothèque porté par un groupe étudiant d’activisme écosocial à Montréal.

Les deux autres groupes gagnants sont : les grands ESPAces (Prix du public), projet situé à l’Assomption, et Kaskinohomatosowin (Prix des Étoiles montantes) à Joliette, également dans la région de Lanaudière.

Le projet lauréat du Prix du jury remporte une bourse de 5 000 $, et les projets gagnants du Prix du public et Prix des Étoiles montantes remportent respectivement une bourse de 2 500 $ et de 1 000 $. Les trois bourses sont offertes généreusement par Desjardins, présentateur du Prix Demain le Québec depuis 2014.

La Fondation David Suzuki félicite chaleureusement les trois projets gagnants de la 8e édition du Prix Demain Québec. Tous trois démontrent la diversité des actions environnementales inspirantes portées par des centaines de jeunes de l’école primaire jusqu’à l’université : les étudiant.e.s activistes de l’Écothèque militent par l’art et l’éducation pour la justice climatique ; avec les Grands ESPAces, les élèves du secondaire de l’école Paul Arseneau rassemblent leur communauté autour de projets d’agriculture urbaine et d’éducation relative à l’environnement ; et avec Kaskinohomatosowin, les écolier.e.s atikamekws de Joliette se reconnectent à la nature, à leurs racines et à leurs identités.

Les projets vainqueurs de cette édition spéciale jeunesse se sont démarqués par leurs efforts de mobilisation, leur grande ambition, ainsi que leur enthousiasme et l’espoir qu’ils et elles insufflent au sein de leurs municipalités et au sein de l’ensemble du mouvement écologique au Québec.

« Nous sommes vraiment heureux.ses, ce prix représente l’une des plus belles formes de reconnaissance qu’a reçue l’Écothèque jusqu’à présent, expliquent Quentin et Leeloo, les deux étudiant.e.s porte-parole du Prix du jury 2022. Notre gratitude est d’autant plus grande que les groupes ouvertement militants ne sont pas d’ordinaire récompensés. Nous espérons que le prix permette la réalisation d’encore plus de projets, de luttes, et d’utopies notamment par sa portée symbolique. Unissons-nous, luttons ensemble, dans un esprit de décolonisation, de justice et de collaboration intergénérationnelle, pour créer un futur que l’on veut habiter et surtout offrir, voici le message qu’on souhaite crier. Un énorme bravo à tous les groupes finalistes, ce prix vous appartient aussi. Le Québec de demain nous appartient. »

« Il faudra leur dire : que chaque geste compte, qu’aucune initiative n’est banale, que les jeunes d’aujourd’hui seront les adultes de demain, et que ce seront-elles et eux qui prendront les décisions à partir de ce qu’elles et ils ont appris, de ce que nous leur aurons montré, et qu’ils et elles feront mieux que nous. Alors, au nom du projet Les grands ESPAces, nous remercions tous les gens qui ont vu qu’au Québec, les initiatives en environnement sont importantes pour nos jeunes, déclare Julie Coutu, porte-parole de l’initiative les Grands ESPAces »

« Au nom du Centre d’amitié autochtone de Lanaudière, nous souhaitons remercier le public pour leurs nombreux votes, ainsi que le jury d’avoir choisi le projet Kaskinohomatosowin comme gagnant pour le Prix des Étoiles montantes. L’objectif du projet Kaskinohomatosowin est d’amener les enfants autochtones vivant en milieu urbain en forêt. La forêt est un espace où ils peuvent se reconnecter à eux-mêmes, à leur culture, à leur identité, a déclaré Marie Thiellen, porte-parole du Prix des Étoiles montantes. Cette activité est essentielle afin que les jeunes autochtones qui vivent en milieu urbain occupent le territoire et se réapproprient leurs terres non-cédées.  La forêt est un endroit propice aux transmissions culturelles, tel que la langue atikamekw, la construction de camps traditionnels, au trappage, à la préparation d’une banik, etc. Nous pensons que cette initiative va les rendre plus fier.e.s, plus confiant.e.s et en fera des jeunes leaders.euses, qui à leur tour serviront d’exemples aux sept générations suivantes. Les enfants sont curieux, ils ont l’envie profonde de protéger cette forêt si précieuse. »

« C’est un fait depuis maintenant plusieurs années qui se confirme lors de cette toute première édition spéciale jeunesse du Prix Demain le Québec : les jeunes n’attendent plus pour se mobiliser pour l’environnement, a déclaré Dalie Lauzon-Vallière, coordinatrice de la 8e édition du Prix Demain le Québec. Les lauréat.e.s et l’ensemble des finalistes sont des jeunes citoyen.ne.s exceptionnel.le.s qui ont réussi à mettre l’environnement et la protection de notre territoire au premier plan de leurs communautés, tout en renforçant le tissu social et en inspirant le plus grand nombre à agir. L’Écothèque, les grands ESPAces, Kaskinohomatosowin et chacun des projets finalistes pavent la voie vers un Québec plus vert et plus juste : le Québec de demain », a-t-elle conclue.

« Nous sommes ravi.e.s de soutenir et de valoriser l’action menée par les jeunes acteurs du changement à travers le Québec et de reconnaître, à travers cette édition spéciale du concours, les impacts positifs de leurs initiatives sur nos collectivités.  Leurs efforts et leurs réussites sont sources d’inspiration, a déclaré Pauline D’Amboise, vice-présidente, Gouvernance, Développement durable et Secrétaire générale du Mouvement Desjardins, présentateur du Prix Demain le Québec. C’est une immense fierté pour nous de contribuer à un mouvement jeunesse engagé et en pleine croissance afin de créer, dès aujourd’hui et ensemble, un avenir meilleur pour toutes et tous ».

Pour en savoir plus sur les projets gagnants :

Pour en savoir plus sur le Prix Demain le Québec, sur les finalistes 2022 et les initiatives gagnantes des éditions précédentes : https://fr.davidsuzuki.org/prix-demain/

– 30 –

Informations et demandes d’entrevue :
Alain Labonté Communication : alain@alainlabonte.ca / 514 815 2128

Porte-parole du Prix du jury – L’Écothèque
Leeloo Vernet
438 300 2946
lecotheque@gmail.com

Quentin Lehmann
418 998 4560
lecotheque@gmail.com

Porte-parole du Prix du public – Les grands ESPAces
Julie Coutu
514 653 2315
julie.coutu@cssda.gouv.qc.ca

Porte-parole du Prix des Étoiles montantes – Kaskinohomatosowin
Marie Thielen
450 760 3865, poste 114
communautaire@caalanaudiere.ca

 

À propos de la Fondation David Suzuki :

Établie en 1990, la Fondation David Suzuki a pour mission de protéger l’environnement et notre qualité de vie, maintenant et pour l’avenir. Le travail de la Fondation contribue à résoudre la crise climatique et la disparition massive des espèces en mettant l’accent sur trois volets essentiels : zéro émission de carbone, nature florissante et collectivités durables. Par la science, la sensibilisation et l’engagement du public, et des partenariats avec les entreprises, les gouvernements et les acteurs de la société civile, la Fondation œuvre à définir et à mettre en place des solutions permettant de vivre en équilibre avec la nature.