Par Jean-Patrick Toussaint, TrioVert

(Crédit: Alan via Flickr)

Qui dit octobre dit fin officielle des vacances, de l’été et du temps chaud. Si ce n’était assez, à cela s’ajoute le retour au travail ou à l’école! Avec le changement de saisons, on tient souvent à se faire belle et beau (sous toutes ses formes). Un ingrédient sans doute anodin, mais souvent indispensable afin de faire bonne figure : le déodorant ou l’antiperspirant!

Si les déodorants et les antiperspirants font désormais partie de notre quotidien, peu d’entre nous réalisent qu’ils peuvent être nocifs pour notre santé et notre environnement. Vous avez bien lu! Parmi la panoplie d’ingrédients que contiennent ces produits odorants, les principaux coupables menaçant notre bien-être sont les parfums (ou fragrances) et les siloxanes.

Les parfums réfèrent à un mélange complexe de produits chimiques et sont souvent désignés ainsi puisqu’ils constituent la fragrance « secrète » faisant la particularité d’un produit X ou Y. Les parfums sont pourtant nocifs puisqu' »ils peuvent être des irritants, peuvent causer des allergies et des symptômes asthmatiques et même être cancérigènes »:http://www.davidsuzuki.org/fr/champs-dintervention/sante/enjeux-et-recherche/substances-toxiques/fragrance-ou-parfum/. Les siloxanes quant à eux sont des composés à base de silicone utilisés afin d’assouplir, de lisser et humidifier les produits cosmétiques. Ils permettent, par exemple, aux crèmes déodorantes de s’appliquer plus facilement. Des études réalisées ont révélé que les siloxanes sont persistants dans l’environnement, toxiques et agissent notamment comme perturbateurs endocriniens (c.-à-d. qui interfèrent avec les fonctions hormonales chez l’humain).

Sentir bon tout en étant écolo et cool, c’est possible!

Afin de rester cool cet automne, soyez à l’affut de produits déodorants où les parfums ont été remplacés par des huiles essentielles ou des extraits de plantes, et où les huiles végétales remplacent les siloxanes.

Pour vous aider à faire un choix plus éclairé, vous pouvez visiter ce site Web qui répertorie plus de 69 000 produits cosmétiques et vous donnera une indication du niveau de toxicité les produits que vous utilisez couramment. Enfin, les plus téméraires pourront essayer de créer leur propre déodorant maison (recette en anglais seulement).

Je vous souhaite donc un automne au sec et agréable pour le nez.