Renforcer la loi canadienne sur la pollution

Faites adopter la première loi canadienne pour des droits environnementaux

Le printemps dernier, le Sénat a adopté le projet de loi S-5, qui modifie la Loi canadienne sur la protection de l’environnement. Ce projet de loi reconnaîtrait le droit à un environnement sain, une première dans la législation fédérale.

Un examen de la loi a commencé en 2015 et s’est maintenant étalé sur trois sessions parlementaires.

Notre message aux députés :

Ne laissez pas passer une autre année sans que la loi environnementale phare du Canada ne soit adaptée aux réalités du 21e siècle!

Nous demandons à la Chambre des communes de faire de la modernisation de la Loi sur la protection de l’environnement une priorité au cours de la présente session.

Les expositions aux substances toxiques et à la pollution, qui pourraient être évitées, ont un impact constant sur la santé humaine et contribuent aux maladies cardiovasculaires et respiratoires, au diabète, au cancer et à d’autres maladies chroniques. À l’échelle mondiale, la pollution de l’air ambiant est à elle seule responsable de 8,8 millions de décès prématurés par an – une « pandémie de pollution ».

La LCPE est censée protéger contre ces menaces, mais elle n’a pas été mise à jour depuis plus de deux décennies.

Le projet de loi S-5, tel qu’amendé par le Sénat, est un point de départ pour des améliorations indispensables à la loi, mais on peut encore mieux faire.

Envoyez un message pour faire savoir à votre député que vous soutenez le renforcement et l’adoption du projet de loi S-5, modernisant la LCPE.

Des lois environnementales robustes constitueront la pierre angulaire d’une transition juste vers une économie propre et inclusive.