Aidez à renforcer la loi canadienne sur la pollution

L’industrie pétrolière tente de faire obstacle à la modernisation de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (LCPE)

Le gouvernement s’est engagé à moderniser la LCPE, mais une fuite de renseignements révèle que l’industrie pétrolière se sert de la COVID-19 pour faire pression sur Ottawa afin qu’elle reporte les modifications.

Nous ne laisserons pas l’industrie pétrolière avoir le dernier mot! Envoyez un message à votre député et au ministre de l’Environnement. Dites-leur que vous appuyez le renforcement de la LCPE et la protection du droit humain à un environnement sain!

L’appel de l’ industrie pétrolière à faire reculer la lutte contre les changements climatiques en réponse à la COVID-19 n’a pas suscité l’intérêt escompté, ce qui nous encourage. Comme l’a mentionné le premier ministre, ce n’est pas parce que nous sommes dans une crise en ce moment que nous pouvons oublier l’autre, la crise climatique, à laquelle nous faisons face également en tant que planète et pays.

La Fondation David Suzuki appuie la prestation d’urgence que le gouvernement a offerte aux travailleurs et à leurs familles pour les aider à surmonter la pandémie. Par ailleurs, nous exhortons le gouvernement à mettre le pays sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs de zéro émission nette de carbone d’ici 2050.

Il n’a jamais été aussi important de mieux protéger la santé humaine et l’environnement. C’est pourquoi nous devons nous exprimer en faveur du renforcement de la LCPE, la loi canadienne sur les substances toxiques et la pollution.

L’exposition évitable aux substances toxiques et à la pollution a des effets néfastes continus sur la santé humaine et contribue aux maladies cardiovasculaires et respiratoires, au diabète, au cancer et à d’autres maladies chroniques. À elle seule, la pollution atmosphérique cause 8,8 millions de décès prématurés par année sur la planète — une « pandémie de pollution » selon l’auteur de cette nouvelle recherche.

La LCPE est censée nous protéger contre ces menaces, mais elle n’a pas été mise à jour depuis plus de 20 ans.

En 2017, le comité de l’environnement de la Chambre des communes a examiné la LCPE et a formulé 87 recommandations pour la renforcer, notamment des modifications visant à reconnaître le droit des personnes à un environnement sain ainsi que la nécessité de protéger les populations vulnérables et de mieux contrôler les substances toxiques.

Joignez-vous à nous pour demander au gouvernement d’adopter ces recommandations sans délai.

En ces temps d’urgence climatique, de menaces toxiques grandissantes et de pressions multiples sur notre système de soins de santé, il nous faut des lois rigoureuses en matière d’environnement pour protéger notre santé ainsi que l’environnement.