Il faut renforcer et adopter la LCPE, la loi fédérale sur la pollution

Demandez au Parlement d'adopter rapidement la première loi canadienne reconnaissant les droits environnementaux

Le 9 février 2022, le gouvernement a déposé le projet de loi S-5, introduisant des amendements à la Loi canadienne de protection de l’environnement (LCPE). Si adopté, ce projet de loi reconnaitra le droit à un environnement sain pour la première fois dans la législation fédérale.

Une version précédente du même projet de loi est morte au feuilleton l’année dernière lorsque le Parlement a été dissous pour les élections de 2021.

Notre message aux parlementaires:

Ne laissez pas passer une autre année sans que la loi environnementale phare du Canada ne soit adaptée aux réalités du 21e siècle.

Nous demandons au Parlement de faire de la modernisation de la LCPE une priorité immédiate de la session en cours.

Les expositions aux substances toxiques et à la pollution, qui pourraient être évitées, ont un impact constant sur la santé humaine et contribuent aux maladies cardiovasculaires et respiratoires, au diabète, au cancer et à d’autres maladies chroniques. À l’échelle mondiale, la pollution de l’air ambiant est à elle seule responsable de 8,8 millions de décès prématurés par an – une « pandémie de pollution ».

La LCPE est censée protéger contre ces menaces, mais elle n’a pas été mise à jour depuis plus de deux décennies. Le projet de loi S-5, actuellement devant le Sénat, est un point de départ indispensable pour des améliorations nécessaires à la loi.

Signez la pétition afin de faire savoir aux membres du Sénat que vous voulez que le projet de loi S-5 soit renforcé et adopté!

Des lois environnementales solides seront l’épine dorsale d’une transition juste vers une économie verte et inclusive.

Signez la pétition pour faire savoir aux sénatrices et aux sénateurs que vous soutenez le renforcement et l’adoption du projet de loi S-5 portant sur la modernisation de la LCPE. Notre objectif est d’amasser 3 000 signatures. Nous soumettrons la lettre aux membres du Sénat avant le vote final sur le projet de loi S-5.