Demandez à vos député·es de se prononcer contre GNL/Gazoduq

Participez aux journées d’action contre GNL/Gazoduq : écrivez à votre député·e et demandez-lui de se prononcer contre ce projet destructeur !

S’il allait de l’avant, le projet de gaz liquéfié GNL/Gazoduq générerait plus de 50 millions de tonnes de GES (équivalent à plus de 10 millions de voitures) chaque année pendant au moins 25 ans et ce, en pleine crise climatique.

Il affecterait aussi la santé de nombreuses rivières et milieux humides et menacerait les communautés riveraines et les bélugas, une espèce déjà en voie de disparition.

Un sondage de la firme Léger indique qu’à peine un tiers des Québécois·es soutiennent GNL/Gazoduq.

Alors que le gouvernement de François Legault risque d’approuver le projet d’ici fin mars, nous avons une occasion unique de faire entendre notre ambition commune de préserver la biodiversité québécoise et le climat planétaire.

#GNLNonMerci